vandalisme vehicule

 

Les dégradations de véhicules : où en sommes-nous ?

 

Au cours de l'année 2016, le Ministère de l'Intérieur a recensé 1 188 000 ménages ayant subi des dégradations de véhicules. À ce chiffre, nous pouvons estimer que de nombreux autres ménages n'ont jamais dû se déclarer auprès des forces de l'ordre et donc ne sont pas comptabilisés. Nous pouvons donc très facilement arrondir ce chiffre à 1 200 000 ménages dont le véhicule à été la cible de vandalisme. De nombreuses sociétés d'assurances conseillent de porter plainte. Bien évidemment, c'est la meilleure chose à faire, mais sans support afin d'aider les forces de l'ordre à trouver le coupable, il y'a de fortes chances que votre affaire finisse dans les oubliettes, que le coupable ne soit jamais retrouvé et même, que votre voiture soit encore dégradée régulièrement !

Mais alors, comment être sûr de pouvoir se protéger efficacement et définitivement contre les dégradations commises sur votre véhicule ? AMC vous explique tout en détail ...

 

Protéger efficacement son véhicule

 

Afin de pouvoir porter plainte de manière efficace, il est fortement conseillé d'apporter des supports d'enquête aux forces de l'ordre. Ils peuvent être soit sonores, soit visuels tels qu'une photo ou une vidéo de la personne en train de commettre le délit. C'est à ce moment-là que nous pouvons vous aider grâce à notre kit anti vandalisme : le KIT-CAR-2HD



Ce kit vous permet de mettre en place deux caméras à l'intérieur de votre véhicule. Une positionnée sur l'avant, et l'autre sur l'arrière. Possédant un angle de vue de 160° chacune et fonctionnant en très basse luminosité, elles enregistrent directement à la détection de mouvement. Ainsi, si une personne s'approche de votre véhicule, il sera automatiquement détecté par les caméras et sera enregistré.

Le fonctionnement en très basse luminosité lui permet d'enregistrer à n'importe quel moment de la nuit, dès l'instant où une faible lueur de lumière est présente. Le simple éclairage de la lune suffit à ce que les caméras enregistrent une vidéo de qualité permettant de confondre la personne.

 

Et ensuite que faire ?

 

Une fois le coupable pris en flagrants délits à l'aide de vos caméras, il vous suffit d'en fournir une copie à la gendarmerie ainsi qu'à votre assurance comme preuve et ainsi terminer les procédures de la meilleure manière qu'il soit. Nous vous conseillons de garder une copie de l'enregistrement, afin de toujours avoir une preuve du délit. De plus, le premier enregistrement pourrait être utilisé une seconde fois si les dégradations, malgré toutes les démarches, continuent à être perpétuées sur votre véhicule. Les vidéos enregistrées doivent être uniquement utilisées à des fins de protection d'un bien et non pour des utilisations non autorisées et délictueuses.